La recette sexy du Millionaire’s Shortbread


Et bein ! Je n’ai même pas eu un seul commentaire à ma recette précédente !!

Ouais, de toute façon, quand ça parle pas cul, personne ne s’intéresse.

J’ai d’ailleurs encore eu des requêtes bien douteuses venant de google :

– « slip plein de mouille » par exemple … Cette personne a atterri sur la recette du « roulé au torchon » … Bein ouais … le torchon mouillé quoi … N’empêche, apres une rapide recherche dans google, savez vous mesdames qu’il y a plein de mecs prêts à acheter vos culottes usagées ?! Sans déconner ! A coup d’une culotte par jour, y a de quoi mettre du beurre dans les épinards !

– « Eclate moi la rondelle » aussi.  Il ou elle a simplement atterri sur la recette de la tarte banane chocolat … avec ses bananes en rondelles bien sûr …

Donc pour faire plaisir à tout le monde, j’ai décidé de vous proposer une recette sexy. En plus, ça tombe bien, c’est la semaine du sexe ! Bon, moi je ne le savais pas, mais heureusement Perséphone est là pour nous informer.

Ceci dit, c’est une vraie recette qui marche hein.  Je l’ai vue chez Tuyau de Poêle ; sauf que là c’est interdit au moins de 18 ans 😛

apercu

Ginette avait acheté tout ce qu’il lui avait dit.  Elle avait acheté les ingrédients dans son petit supermarché en bas de chez elle.

  • 180 g de farine
  • 180  g de sucre (60 + 120)
  • 240 g de beurre (120 + 120)
  • 1 boite de lait concentré sucré
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 100 g de chocolat au lait
  • 100 g de chocolat noir
  • 1 sachet de levure

Ouais dans le supermarché de Ginette ils vendent les trucs au gramme … ça t’dérange ?!

En faisant ses courses, elle s’était demandé comment il allait les utiliser … Pour le beurre, elle avait bien une petite idée … Mais pour le reste c’était plus flou.

etape14

10h15. La sonnette retentit. La gorge de Ginette se noua … Comme le seraient bientôt ses poignets au lit en fer forgé à ne pas en douter … « Mon Dieu je n’aurai jamais la force d’ouvrir » murmura-t-elle … La sonnette retentit à nouveau. Elle desserra un peu son tablier car il lui semblait que sa poitrine avait doublé de volume. Elle se dirigea d’un pas nerveux vers la porte et l’ouvrit d’un seul coup.

IL était là. Droit comme un I. Beau comme un Dieu.

‘Fin un Dieu Grec hein. Pas un vieux tout blanc avec des poils hein

-« Ginette je présume ? » Dit il avec une voix suave.
– « Voui » dit Ginette dans un souffle.
– « Je peux entrer ou on fait ça, là, sur le palier ? »

Ginette piqua un far et s’écarta pour lui laisser le passage … Comme le feront bientôt ses cuisses sur le lit en fer forgé à ne pas en douter …

-« Tu es prête ? »
-« Oui. J’ai tout préparé. C’est dans la cuisine.
-« Bien, mettons nous … au travail »

Il quitta son petit blouson en cuir et le jeta nonchalamment sur la banquette. Sa chemise blanche moulante laissa apparaitre ses pectoraux, et Ginette vit aussi clairement que les tétons de son visiteur était en érection. Cela la rassura et lui redonna confiance en elle.

-« Hum … Tu as chauffé ton four ? »
-« Oui, à 180 ° »
-« Tu es bonne » lui dit il en souriant.

Elle aperçut son bout de chair rose … entre ses deux rangées de dents parfaitement alignées. Une langue qui semblait bien agile … comme elle le sera bientôt dans le lit en fer forgé à ne pas en douter …

Il se saisit d’une fourchette et d’un saladier.
-« Passe moi 60g de sucre et … le beurre »

Ginette s’exécuta en se mordant nerveusement les lèvres.

Il mit le sucre et 120 g de beurre dans le saladier. Avec sa fourchette il écrasa les deux ingrédients pour les méler entre eux. Il ne quittait pas Ginette des yeux tandis qu’il donnait de grands coups de fourchette dans ce saladier. Les mains moites de Ginette serraient nerveusement son tablier.

« J’ai terminé. Regarde moi cette crème Ginette »
etape2

Ginette était comme hypnotisée par cette texture généreuse.

– « Passe moi la farine, coquine » dit il en tendant son …bras musclé. « Et la levure aussi, si tu veux que ça lève … »

etape3

Il mit les deux dans son saladier et mélangea à nouveau à la fourchette. Puis il posa délicatement la fourchette sur le plan de travail, remonta ses manches tant bien que mal car ses biceps étaient imposants et la chemise étroite, et plongea ses mains dans le saladier.

Il ne  quittait toujours pas Ginette du regard. Ses yeux avaient une expression lubrique et sauvage tandis qu’il pétrissait le mélange avec un plaisir à peine contenu. Ginette n’en pouvait plus ! Elle avait l’impression que c’était ses seins que cet homme pétrissait si sauvagement !

-« Tiens, regarde ma belle boule »

etape4

Il avait posé sa boule de pâte dans le moule à charnière carré de 24 cm (huuuummm) que Ginette avait mis de côté pour lui. Il en avait recouvert le fond de papier sulfurisé.

– « Il faut sortir couvert ! » avait-il ironisé.

Avec sa paume puissante il étala la pâte pour recouvrir le fond du moule. Il se servait de ses doigts également. Des doigts longs, larges et dont la manucure était manifestement récente. Des doigts vigoureux … comme ils le seraient bientôt dans le lit en fer forgé à ne pas en douter …

Ouais bon ça va ! On a compris hein !

Il se saisit alors de la fourchette et pénétra la pâte à plusieurs endroits.

etape5

Ginette sentit des larmes de bonheur l’envahir, et ce n’était pas la seule partie de son anatomie dont le taux d’humidité avait sensiblement augmenté.

– « Je vais l’enfourner 20 minutes, ma belle » murmura-t-il « Qu’allons nous faire pour passer le temps ? » dit il dans un grand éclat de rire.

Ginette rougit à nouveau et prise de panique lui proposa la première chose qui lui vient à l’esprit :

– « Une bonne sucette ? J’en ai à la confiture de lait que j’ai faite moi même … »

-« T’as pas à la pêche ? J’aime les fruits juteux … »

Ginette et son cuisinier sucèrent donc leur bâton sucré en attendant que le sablé dore.

etape61

-« Bien, maintenant que la sablé est bien doré, on va s’attaquer au toffee ! »

Il prit une casserole et jeta virilement dedans le lait concentré sucré, le beurre, le sucre et les deux cuillerées à soupe de miel.

etape7

Il lécha consciencieusement la cuillère. Sa langue allait et venait lentement sur la forme galbée, son regard plongé dans celui de Ginette qui, de son côté, en faisait de même avec le reste de sa sucette à la confiture de lait.

« -Il faut que ça fonde » lui dit-il « On va mettre la casserole sur feu doux. Quand ça sera fondu, on mettra le feu plus fort pour porter à ébullition. Par contre, quand le liquide va bouillir, il va falloir le remuer sans s’arrêter pendant 5 minutes. Tu peux faire ça pour moi Ginette ? Tu peux jouer du poignet pendant 5 minutes sans t’arrêter ? »

– « Et même plus si c’est nécessaire » lança Ginette comme un défi.

D’un coup de rein gracieux, il propulsa son postérieur musclé sur le plan de travail pour s’assoir, et regarda Ginette besogner son toffee. Ginette mettait du coeur à l’ouvrage et semblait apprécier sa mission. Elle savait qu’il ne perdait pas une miette de ce qu’elle faisait. Elle voulait que ça soit parfait.

-« Bien … Oui vas y … Continue » l’encourageait-il « Oui … Regarde, ça vient ! »

Le toffee prenait en effet une couleur bien dorée et semblait se détacher des parois de la casserole.

-« Verse le vite dans le moule ! Et tapote bien le moule pour bien en mettre partout ! Méfie toi, il se fige vite »

etape8

Ginette avait un peu mal au poignet mais elle avait réussit !

D’un coup de rein non moins gracieux, il descendit son postérieur du plan de travail et clama à Ginette :

– « Tourne toi et et fais voir ta boîte à chocolat ! »

En effet Ginette gardait dans le placard derrière elle, une boîte dans laquelle elle stockait son chocolat à pâtisser.

Il fit fondre le chocolat au bain marie et fit couler le chocolat liquide sur le toffee

etape91

Puis il l’étala sur toute la surface rapidement.

etape101

-« Et bien voilà, c’est fait ! On va mettre le moule au frigo pour la nuit dès qu’il sera refroidit. Tu … Tu préfères que je revienne demain matin pour le découper ? » dit il à Ginette avec de l’inquiétude dans le regard.

Ginette sourit. Elle enleva son tablier. Elle lui prit la main et l’entraina lentement dans sa chambre.

On raconte que le Millionaire’s Shortbread resta bien plus de 24h dans son frigo …

etape11

etape13

etape122

Publicités

21 Réponses

  1. Bon, si j’avais pas tant ri, je serais presque choquée.
    Pour la recette, du coup, suis passée complètement à côté.
    ^^

  2. un pur moment d’extase …Ils vont être servis!

  3. Excellent ! En plus on dirait du gâteau Daim ton truc ! Miam !
    J’ai pleuré moi aussi… de rire, et j’espère que j’irai moi aussi bientôt dans le lit en fer forgé, à ne pas en douter … Tu fournis le Millionnaire ?

  4. So > Comment peux tu rire avec ce texte rempli de sensualité et respirant la luxure ? Tssss ….

    Alice > Ouais, d’ailleurs à peine 1 heure apres j’ai chopé une requête google « recette gateau sexi » …

  5. lorys03 > Ah bah en voilà une qui a fait attention à la recette au moins ! Il me reste deux morceaux de Millionnaire dans le frigo si tu veux. Apporte ton lit.

  6. déjà fait la recette mais pas de cette façon et je regrette!!!

  7. sont un peu space tes visiteurs : D les bourrelets de belle maman te disent merci pour la recette vivement dimanche slurp !

  8. Sab> Mais n’hésite pas à la retenter ^^

    Venus> Tu parles de ceux qui font des requêtes google je présume ? Le pire c’est que ce blog doit apparaitre au moins à la page 50 de leurs résultats !
    Sinon, je n’ai pas suivi, Ginette est ta belle mère ? ^^

  9. meuh nan ma chere belle maman ne s’appelle pas Ginette mais elle a bien un prénom tout aussi merdique :gla: cétait juste pour t’informer de mon intention de tester ta recette ce dimanche 😀

  10. C’est à faire la veille hein, n’oublie pas 😉 Donc, si elle n’est pas faite là, ça va être chaud :gla:

  11. Ah ben tu vois, toudsuite, quand tu parles de cul, t’as des commentaires.

  12. Tous des zobCD t’façon ! M’enfin j’vais pas faire des recettes de cul tout le temps nan plus hein.

  13. Bonjour,
    Le « éclate moi la rondelle » du début m’a fait exploser de rire (pas mal google) et j’ai voulu lire la suite. je n’ai pas suivi toute la recette et pourtant j’ai bien tout lu.
    J’adore 🙂

  14. Donc je le note « Nul_en_cuisine adore se faire éclater la rondelle » … et bein, c’est du propre ^^

  15. Certains tombent sur des blogs de cuisine en cherchant du sexe sur le net, pour ma part, je viens d’expérimenter le contraire en recherchant la recette des millionaire’s shortbread!!

    J’ai vraiment trop ri, ça fait un bien fou!!

    Merci pour ce récit (et, accessoirement, pour la recette, que j’étais initalement venue chercher!!)

  16. Et ouais la cuisine c’est quand même un peu chiant, autant la faire en s’amusant.
    ‘Tain ça rime en plus, chuis trop forte ^^

  17. oui ben pareil, j’ai tellement ri que j’ai rien retenu de la recette !!! Décadence !!! Contrition !!! M’en vais me fouetter avec des orties fraiche si ça continue !! :o))

  18. Contrition : (Théologie) État de celui , de celle, qui est contrit, qui est plein de regret pour ses péchés.

    * Avec des soupirs de contrition, le précepteur avoua le repentir dont il était pénétré pour avoir ouvert les portes de la préceptorerie à Rébecca et à son amant.

    Comment c’est trop un blog d’intellectuels ici ! Tain pi avec des phrases genre « fouetter avec des orties fraiche », google va encore m’envoyer un tas de pervers ! Cool ! 😀

  19. Je suis tombée par pur hasard sur cette recette et quel délice ce fût de lire l’histoire de Ginette :D.Bon week-end!!!

  20. nathalie > ça t’a excitée hein coquine ? ^^

  21. Bravo pour cette recette sexy bien en adéquation avec mon livre (LE KAMAGOUTRA, PREMIER LIVRE EROTICO-GUSTATIF) à découvrir sur mon site : philippebeylac.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :