« Muffins » noix de coco – pistache (ou, la dure journée d’un moule)


Bonjour.

Je me présente :  Moule à muffins n°2 de Girafe Cosmique. Je profite de cette tribune qui m’est ouverte pour porter plainte pour sévices moraux.

Moule à muffins n°1 n’en pense pas moins, mais il a trop la trouille de le dire et en plus il n’a pas eu à participer à cette expérience humiliante. Tant mieux. Il est moins fort que moi, il ne l’aurait pas supporté.

Et tout ça bien sûr  à cause de quoi ?! A CAUSE D’INTERNET !!! OUAIS !! Avant, ça n’arrivait pas tout ça !

Hein ? « Et si ELLE avait lu ça dans un magasine de cuisine ça aurait été pareil » ?! NAN ! C’est la faute d’internet je vous dis ! C’est là qu’ ELLE a vu cette recette ! Une recette qui a perverti mon corps … On s’est servi de mon corps d’une façon contre nature … On m’a chocolaté, mis au frigo, rempli d’une pâte gluante, tiède, et d’une couleur venue d’ailleurs, puis re-chocolaté et enfermé à nouveau dans ma prison froide … J’ai encore des larmes de silicone qui coulent rien que d’y penser. Je n’ai même pas été au four ! Je me sens … sale.

Vous voulez en savoir plus sur ce qui m’est arrivé ? Je vais vous raconter …

apercu1

Je n’ai pas été la seule victime dans cette histoire. Ont été également sacrifiés :

  • Tablette de chocolat au lait (200g)
  • Verre de lait
  • Sucre en poudre (150 g)
  • Copeaux de noix de coco (100 g)
  • Pistaches vertes émondées (50g)

ingred

Mais EUX c’était leur véritable destin ! C’est pour faire ce genre de trucs qu’ils sont créés ! Ils le savent depuis tout petit !

Le premier qu’ ELLE a agressé, ce fut  le chocolat.

ELLE lui arracha 75 g et les fit fondre au bain marie. Puis le chocolat fondu vint se répartir dans mes 6 cavités.

etape14

C’est ensuite qu’ ELLE m’enferma pour la première fois dans cette cellule froide appelée « réfrigérateur » (pour info : oui, la lumière s’éteint quand on ferme la porte, et ça fout une sacrée frousse !)

Au loin, j’ai entendu des cris horribles :  ELLE était en train de réduire en poudre les pistaches au mixer !! … Ça faisait froid dans le dos ! Ouais … ok … En même temps j’étais dans le réfrigérateur, donc ça veut rien dire …

Après c’est Moule n°1 qui m’a raconté que le lait et le sucre avait été mis ensemble dans une casserole. ELLE a mis le feu sous cette casserole ! Un « feu doux » comme ELLE dit. MAIS ÇA N’A RIEN DE « DOUX » !! ÇA CHAUFFE QUAND MEME HEIN !!! Quand j’y pense ; finalement; le lait et le sucre n’ont pas dû rigoler non plus … même s’ils ont toujours su que ça avait de grandes chances de leur arriver.

etape25

ELLE les a mélangé pour que le sucre fonde dans le lait … Au bout de quelques minutes, le sucre avait disparu …

ELLE a alors ajouté les copeaux de noix de coco, a mis sur « feu moyen », et n’a pas arrêté de remuer jusqu’à ce que … jusqu’à ce que … jusqu’à ce que le lait ait presque disparu lui aussi …

etape33

ELLE a alors ajouté la poudre de pistache … Quelques unes bougeaient encore …

pistache

ELLE a remué, remué, remué jusqu’à ce que la noix de coco devienne verte. Moule n°1 s’est alors évanoui …

etape52

ELLE a attendu que sa pâte refroidisse un peu, puis ELLE a ouvert la porte de ma cellule. La lumière m’a aveuglé et j’étais transi de froid.

Sans se soucier de mon état, ELLE m’a rempli les 6 cavités avec la pâte verte.

etape62

Curieusement c’était bon … C’était un peu tiède … ça faisait du bien …

Mais ELLE m’a saisi et m’a remis dans ma cellule froide !!

Au bout d’un quart d’heure, ELLE est revenu me chercher.

ELLE avait fait fondre le reste de la tablette, et ELLE a recouvert la pâte verte avec le chocolat

etape72

ELLE a saupoudré de noix de coco rapée et m’a ENCORE enfermé au réfrigérateur !!

Ce coup ci j’y suis resté au moins deux heures. Seul. Dans le silence. Je me suis endormi.

C’est la lumière qui m’a réveillé. ELLE revenait !!! Qu’allait ELLE encore me faire subir ?!

ELLE retourna mes cavités pour extraire ces « muffins » contre nature. ELLE avait l’air contente.

etape82

etape92

Moule n°1 regardait tout ça … prostré. Moi j’avais du mal à imaginer que j’avais pu engendrer ces « muffins » … C’est de MOI qu’ils venaient nom de Dieu ! J’étais dégouté … mais en même temps j’étais fasciné … Je savais que c’était mal … Mais cette couleur verte était comme … hypnotisante.

ELLE, elle poussait des petits cris hystériques en portant à sa bouche une de ces « choses ». ELLE disait que c’était super bon et qu’on dirait vraiment des Bounty ! Des Bounty … Tu m’en diras tant …

J’ai fini la journée dans un évier rempli d’eau et de liquide vaisselle. J’étais lessivé.

Publicités

4 Réponses

  1. ELLE est vraiment cruelle…
    ELLE nous montre des photos affreuses que ce sont que des photos… et qu’on voudrait que ce soit en vrai devant nous, juste là, à portée de bouche…
    J’ai tout sauf les pistaches. Chier…

  2. Bah s’il n’y a que ça, tente le sans la pistache. D’ailleurs la prochaine fois je ne mettrai pas de pistache pour voir si ça apporte vraiment un truc.
    Sinon t’as ça aussi : https://prendspasmatete.wordpress.com/2008/11/26/gateau-marbre-chocolat-noix-de-coco-ananas/
    T’façon Muffin n°2 c’est rien qu’une chochotte.

  3. J’a pas d’ananas nan plus.
    J’va essayer sans les pistaches, pour voir.

  4. mais ils sont d’enfer tes muffins !!!!
    il y a beaucoup de recettes alléchantes sur ton blog, merci pour ton message en tout cas, et pour le tag, tu peux consulter mes réponses ici
    http://123petitsplats.canalblog.com/archives/2008/04/06/8634104.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :