Tarte à la rhubarbe meringuée … bonne même presque cramée, c’est dire !


La cuisine c’est rigolo. Dès fois on se lance dans des trucs po compliqués et on se dit qu’on va faire ça vite fait les doigts dans le nez (ah nan, il est déjà plein là). Oui mais voilà, ce qu’on ne sait pas, c’est que ce jour là la chance n’est pas de votre côté, que vous avez une creve d’enfer et que vos deux neurones nagent dans le mucus, et fonctionnent donc à 30% de leur capacité. Et là la cuisine devient l’école de la vie et nous assene ses leçons sans pitié. Au cours de cette recette 3 leçons de vie vous seront dévoilées. Trop bien ce blog.

La recette que je vous donne est un mélange des recettes que j’ai pu voir à droite et à gauche. Je n’ai pris que ce qui m’arrangeait comme d’habitude

  • – 1 pâte brisée
  • – 450 g de rhubarbe surgelée
  • – 3 oeufs
  • – 100 g de sucre
  • – 25 cl de creme fraiche
  • – 1 CS de maïzena
  • – 1 CS d’arôme vanille
  • _ 1 p’tit peu d’amande en poudre
  • – 100 g de sucre glace pour la meringue

Bon déjà si vous trouvez que la rhubarbe c’est vraiment trop acide, mettez là dans un plat la veille, saupoudrez la de sucre, filmez et zou au frigo jusqu’au lendemain. Le lendemain vous l’égouttez et elle est psychologiquement prête à se faire bouffer.

Préchauffez votre four à 200 ° et mettez votre pâte dans son moule (27 cm), piquez là à la fourchette tout ça etc pour la cuire à blanc 10 minutes.

Pendant ce temps, séparez les jaunes des blancs, mélangez les jaunes, le sucre (juste 100 g hein ! On vous a dit que l’autre sucre c’était pour la meringue. Faudrait voir à suivre un peu hein dans le fond de la classe là !), la vanille

La creme

Et la maïzena

Quand votre pâte est précuite, mettre un petit peu de poudre d’amandes au fond pour absorber un peu le jus d’la rhubarbe, et répartissez la (… votre rhubarbe bien sûr)

Versez votre mélange liquide dessus

Et hop au four pendant 20/25 minutes

LEÇON de vie N°1 : bien vérifier le thermostat de votre four. Quand on dit 200°, spa 240 !!! Sinon ça fait le résultat au dessus. On n’en a rien à péter que vous avez fait cuire du pain la veille tout ça, ouais ON S’EN TAPE ! Bon c’est pas cramé d’la mort quand même, mais quand je pense qu’il va falloir la mettre au grill ensuite pour la meringue, ça va être chaud.

Donc, ouais, la meringue … Battre les oeufs en neige. Quand ça commence à être ferme, rajouter en pluie le sucre glace (si vous l’avez déjà collé avec les oeufs, c’est que vraiment vous êtes irrécupérable hein).

On obtient un truc super collant mais néanmoins aérien.

LEÇON de vie N°2 : Quand vos parents viennent bouffer, que vous avez envie de les épater, et que vous venez déjà de pratiquement cramer la tarte, n’est il pas temps de vous arrêter ? Est il vraiment utile de tester là tout de suite la poche à douille que vous venez d’acheter ? Vous voulez quand même le faire ? Et bien vous l’aurez voulu …

Moi je ne voulais pas une ENAURMHEU poche à douille qui allait encombrer mon tiroir. Donc j’ai acheté une poche à douille chez (scrapcooking là) qui semblait de taille raisonnable. Oui mais voilà, qui dit petite poche à douille, dit petit trou à fourrer (tsss … messieurs … voyons … un peu de tenue ! ) … Voilà comment on se retouve à essayer de mettre un espece de truc poisseux qui colle à la cuillere, dans un trou pas bien grand d’un machin souple qui se barre dans tous les sens …

Du coup il y avait plus de meringue sur mes mains et SUR la poche à douille que DEDANS ! Non, désolée, pas de photo, j’avais de la meringue jusqu’aux yeux alors je voulais éviter d’en recouvrir aussi l’appareil … Et puis j’étais pas d’humeur … Valait mieux d’ailleurs pas trainer dans mes pattes à ce moment là hein. M’enfin finalement, après pas mal de jurons et de sueurs j’en ai terminé avec ma meringue

Pas si mal hein quand même nan ?

LEÇON de vie N°3 : Vous faites 1m55 et vous savez pertinemment que votre four est perché trop haut pour vous. Oui oui, déjà vous avez du mal à extraire les plats qui sont situés à mi hauteur, pensez vous raisonnable de tenter une expérience où votre plat se situera à la position la plus haute ? Vu que vous avez déjà chopé 19 de tension avec votre poche à douille, pensez vous opportun de vous lancer ce nouveau défi ? Hum … Ok … Je me marre d’avance …

Hum … Hum … Hum … Sta dire qu’au moment où j’ai voulu retirer le plat, bein j’y arrivais pas quoi. J’étais sur la pointe des pieds et cette cochonnerie de rebord de grille voulez pas me rendre mon plat !!! Je voyais la meringue se colorer dangereusement et JE NE POUVAIS RIEN FAIRE !!!

Il a fallu que je plante mon pouce carrément DANS la tarte pour extraire in extremis cette cochonnerie de tarte de ce four de mes deux !!! Ouais on voit bien la trace sur la photo du haut là.

Punaise ! Ceci dit, au moins la couche du haut était cohérente avec la couche du bas …

Conclusion : un bon look de tarte cramée qui a un peu effrayé mes parents (j’ai vu la peur dans leurs yeux si si) mais tout le monde l’a trouvée super bonne et a été unanime : « on sent même pas le gout du cramé ! ». C’est dire si la recette est solide hein !

Note pour plus tard : mettre le feu à la cuisine sans faire expres pour réaménager cette pièce et mettre ce four à une hauteur décente pour les nains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :